Transports de Marrakech

Transports de Marrakech

Voir aussi :

Se déplacer a toujours été une nécessité de première importance pour l'humanité. Il s'agit d'aller au travail, d'aller voir sa famille ou de simplement faire ses courses. Dans une ville comme Marrakech, ancien point de rencontre des caravaniers, les habitants voyaient des gens arriver en chameau ou dromadaire, à cheval ou plus modestement, avec un âne.

Aujourd’hui, ces anciens moyens de locomotion ont pour la plupart disparu, remplacés par, comme partout, la modernité : plus rapide, plus pratique et moins cher, mais la tradition subsiste toujours, et pas seulement pour les touristes.


Il est vrai qu’on est bluffé par la modernité dès qu’on arrive à l’aéroport de Marrakech. Un autre bon exemple se voit avec la fabuleuse Gare de Marrakech, inaugurée en 1923. Son trafic n’a fait qu’augmenter depuis lors, obligeant la ville à la reconstruire intégralement en 2008. Mais Marrakech conserve encore une identité issue d’autres temps, chaque type de transport y ayant encore toute sa place aujourd’hui, même les ânes!

Gare de Marrakech

Gare de Marrakech

Les ânes

Les anciens de Marrakech circulent encore avec leurs ânes, tirant une petite carriole. Contrairement aux petites camionnettes, pas besoin de permis de conduire, et un coût somme toute limité. On pourrait se dire que le principal inconvénient de la traction animale serait de retrouver des excréments un peu partout dans la ville, mais ce n’est pas le cas. Marrakech est une ville très propre.

L'âne et sa charrette.
L’âne et sa charrette.

L'avantage de l'âne, c'est qu'il n'est pas très cher à nourrir.
L’avantage de l’âne, c’est qu’il n’est pas très cher à nourrir.

Cyclomoteurs

Les vrais rois de la ville, ce sont eux. Les cyclomoteurs sont partout. Ils zigzaguent entre les piétons, ils se faufilent dans les rues bondées de la Médina, ils sont montés par deux ou trois personnes, ils sont increvables. C’est le principal moyen de transport à Marrakech, utilisé par à peu près tout le monde, du jeune au vieux.

A Marrakech, le cyclomoteur est roi.
A Marrakech, le cyclomoteur est roi.

La moto reste le moyen de transport motorisé le plus populaire et pragmatique.
La moto reste le moyen de transport motorisé le plus populaire et pragmatique.

Les bus de Marrakech

Peu de marrakéchois utilisent le bus, sans doute refroidis par la faillite de l’ancienne régie de transports en commun, les laissant un an sans transports en commun à la fin des années 1990. Mais aujourd’hui Marrakech n’a peut-être pas de métro, mais possède un réseau d’autobus efficace. Alsa, qui opère les autobus, est une compagnie espagnole ayant gagné l’appel d’offres pour reprendre l’ancienne régie. Ils opèrent également les autobus touristiques. Dans le futur, Marrakech devrait se doter d’un réseau de tramway, en complément du projet BHNS, « Bus à Haut Niveau de Service de Marrakech », système de transports urbain de plus en plus courant actuellement. Il s’agit d’un réseau de bus avec des voies spécifiques et aménagées, à mi-chemin entre le tramway et un service classique de bus.

Arrêt de bus. Le mobilier urbain de Marrakech essaie de coller à la tradition.
Arrêt de bus. Le mobilier urbain de Marrakech essaie de coller à la tradition.

Le principal problème des bus, c’est qu’il faut être de Marrakech pour pouvoir bien s’en servir. Quelle est la ligne qu’il faut prendre pour aller à tel ou tel endroit? Où est l’arrêt? Un début de réponse se trouve dans le plan des lignes de Marrakech mis à disposition sur le site d’Alsa, mais il faut avouer qu’en pratique, mieux vaut avoir un ami de Marrakech.

Autobus de l'entreprise Alsa.
Autobus de l’entreprise Alsa.
Le bus vient d'arriver. Au fond, des cars de touristes.
Le bus vient d’arriver. Au fond, des cars de touristes.

En plus des autobus à Marrakech, il existe un réseau national de cars, desservant tout le pays.

Les taxis de Marrakech

Il existe deux types de taxis à Marrakech. Le grand taxi et le petit taxi. L’un est plus cher que l’autre : le grand taxi, comme son nom l’indique, est une grande voiture, généralement une Mercedes, qui peut faire des courses en dehors de Marrakech. Le petit taxi fait des courses dans la ville, et est bien moins cher. Quand on parle de prix, il ne faut pas oublier que tout est négociable au Maroc, même le prix d’une course de taxi. Il ne serait pas étonnant qu’un ami plus fin négociateur que vous aie réussi à négocier la même course dans un grand taxi pour moins cher que vous dans un petit taxi…

Les petits taxis.
Les petits taxis.
Les petits taxis attendent leurs clients.
Les petits taxis attendent leurs clients.
Les grands taxis de Marrakech. Ce sont des Mercedes, tout simplement. La course est beaucoup plus chère qu'avec un petit taxi, évidemment.
Les grands taxis de Marrakech. Ce sont des Mercedes, tout simplement. La course est beaucoup plus chère qu’avec un petit taxi, évidemment.
Station de grands taxis.
Station de grands taxis.

La circulation automobile

Chaotique. Mais ça fonctionne, voilà comment on peut qualifier la circulation automobile de Marrakech.

Grande rue de Marrakech.
Grande rue de Marrakech.
Stationnement de deux roues.
Stationnement de deux roues.
Le policier, élément vital de l'organisation du trafic routier de Marrakech.
Le policier, élément vital de l’organisation du trafic routier de Marrakech.

Transports pour touristes

Pour un touriste, il y a l’inévitable calèche, tirée par des chevaux. Ce n’est pas forcément ma tasse de thé, je ne goûte que très peu l’idée de regarder le popotin d’un cheval pendant que je découvre Marrakech avec écrit sur mon front que je suis un touriste, donc forcément un pigeon à plumer. Mais il est vrai que leur faculté à se déplacer pratiquement n’importe où est appréciable, sans compter le discours du cocher.

La calèche passe presque partout, y compris dans les petites ruelles.
La calèche passe presque partout, y compris dans les petites ruelles.
Le 4x4, voiture obligatoire pour aller dans le désert tout proche.
Le 4×4, voiture obligatoire pour aller dans le désert tout proche.
Les calèches attendent leurs touristes.
Les calèches attendent leurs touristes.

Infos Utiles

Office National du Tourisme Marocain – Marrakech

Localisation de Marrakech


Commentaires
Fermer