Boutiques de Marrakech

Boutiques de Marrakech

Voir aussi :

Marrakech, ville ultra touristique, est toujours une ville appartenant malgré tout aux marocains.

Combien de villes connaissez-vous ne sont plus qu’un repère d’étrangers en vadrouille ou de retraités expatriés? Marrakech, et c’est peut-être une de ses forces, reste marocaine et authentique, un mot tellement galvaudé mais qui ici a encore un tant soit peu de sens. Un des indices de ce coté encore traditionnel de la ville se trouve tout simplement dans les boutiques. Est-ce qu’on trouve plutôt des souvenirs et des bibelots, ou bien trouvons-nous plutôt des produits ménagers et alimentaires, dans les boutiques de Marrakech? Les quelques photos que je vous présente vous donneront la réponse, que vous devinez déjà.

Cette rue n'est pas plus commerçante qu'une autre, à Marrakech.
Cette rue n’est pas plus commerçante qu’une autre, à Marrakech.
Un tapis, des objets à vendre, un tabouret pour patienter. C'est simple de marchander, dans cette ville.
Un tapis, des objets à vendre, un tabouret pour patienter. C’est simple de marchander, dans cette ville.

Boutiques modernes

Si on ne parle pas de la Médina, Marrakech est une ville moderne. Ses quartiers « chics », comme Guéliz et Hivernage sont comparables aux quartiers de n’importe quelle ville européenne. Ce n’est pas pour rien que tant de retraités français y vont! Et qui dit ville à l’européenne dit également ses boutiques. Rien de bien extraordinaire dans ces boutiques donc, du moins du point de vue français.

Une boutique tout ce qu'il y a de plus commun en Europe.

Une boutique tout ce qu’il y a de plus commun en Europe.

Les souks

Les souks sont, contrairement aux autres boutiques de Marrakech, tournés majoritairement vers les touristes. C’est ici que l’on trouvera les bibelots et autres souvenirs à emporter avec soi dans l’avion. Le touriste est un client de choix, prêt à payer beaucoup plus cher une babiole qu’un marocain. Mais il ne faut pas croire que seuls les touristes viennent, loin de là. Les souks sont l’endroit de prédilection de vente des travaux artisanaux. L’artisanat de Marrakech est réputé dans tout le Maroc, et il n’est pas rare de trouver un marocain négocier l’achat d’un sac en cuir ou autre objet du quotidien avec un artisan local.

Vendeur de lanternes

Vendeur de lanternes, souvenirs très appréciés des touristes.

Néanmoins, ce n’est pas ici que l’on vient faire ses courses, ce n’est pas vraiment ici que l’on vient acheter de quoi faire le dîner ce soir, à moins de vouloir acheter un animal à déplumer dans le confort de sa demeure. Un souk, ce n’est rien d’autre qu’un marché permanent, où chaque vendeur propose ses produits, que ce soit des babouches pour touristes ou des merguez pour passants. On y trouve de tout.

La babouche, l'icône de l'artisanat de Marrakech.

La babouche, l’icône de l’artisanat de Marrakech.

Boutiques du quotidien

Les boutiques du quotidien, ce sont celles où l’on va acheter de quoi nettoyer sa maison, de quoi préparer le déjeuner, de quoi s’habiller, quand on est un marocain comme tant d’autres, ni riche, ni pauvre. C’est ici que l’on voit la culture de la ville, que l’on remarque les subtiles différences ou les énormes disparités avec les habitudes marocaines.

De nombreuses boutiques vendent un peu de tout.
De nombreuses boutiques vendent un peu de tout.
Mes boutiques préférées : les boucheries. Celle-ci a un éventail chinois en enseigne, juste pour faire joli.
Mes boutiques préférées : les boucheries. Celle-ci a un éventail chinois en enseigne, juste pour faire joli.
On achète ici des cartes pour recharger son téléphone portable, on vient naviguer sur Internet...
On achète ici des cartes pour recharger son téléphone portable, on vient naviguer sur Internet…
Je crois qu'il est facile de voir ce qu'on vend ici.
Je crois qu’il est facile de voir ce qu’on vend ici.
Bonbons et chocolats, jouets et ballons. Pas de doute, les enfants s'arrêtent.
Bonbons et chocolats, jouets et ballons. Pas de doute, les enfants s’arrêtent.
De nombreuses boutiques n'hésitent pas à exposer à même le sol leurs marchandises.
De nombreuses boutiques n’hésitent pas à exposer à même le sol leurs marchandises.
La pharmacie, impeccable, juste à coté d'une boucherie traditionnelle. Sans compter le vendeur ambulant juste devant.
La pharmacie, impeccable, juste à coté d’une boucherie traditionnelle. Sans compter le vendeur ambulant juste devant.
De nombreux points de vente ne sont que de simples kiosques. Inutile de rentrer dans la boutique!
De nombreux points de vente ne sont que de simples kiosques. Inutile de rentrer dans la boutique!
Les habitants de Marrakech vivent à l'extérieur, ce qui explique sans doute le faible nombre de boutiques où l'on entre pour visiter.
Les habitants de Marrakech vivent à l’extérieur, ce qui explique sans doute le faible nombre de boutiques où l’on entre pour visiter.
Les boutiques sont ouvertes parfois très tard. Pour éviter la chaleur, on préfère s'activer en soirée.
Les boutiques sont ouvertes parfois très tard. Pour éviter la chaleur, on préfère s’activer en soirée.
Le marché se termine, mais il reste encore quelques vendeurs. Tout à gauche, un vendeur de bananes, et à droite, un jeune vendeur de cigarettes.
Le marché se termine, mais il reste encore quelques vendeurs. Tout à gauche, un vendeur de bananes, et à droite, un jeune vendeur de cigarettes.
Le foot, une passion commune qui dépasse les frontières et les cultures.
Le foot, une passion commune qui dépasse les frontières et les cultures.

Infos Utiles

Réservation d’hôtel à Marrakech



Booking.com


A découvrir aussi

Commentaires
Lire les articles précédents :
Bateaux d'Amsterdam : vue sur le Westerkerk
Amsterdam et ses bateaux

Pour trouver des bateaux à Amsterdam, c’est tout simple : il suffit de regarder dans un canal. Il y en a...

Fermer