Les Saintes Maries de la Mer

Les Saintes-Maries-de-la-Mer, petit port en Camargue

Capitale de la Camargue, dans le sud de la France, les Saintes-Maries-de-la-Mer est une petite ville qui ressemble presque à une crèche de Noël !

C’est un endroit surprenant, tant il se différencie du reste de la région et à fortiori du reste du pays. Ses bâtiments sont bas, ils dépassent rarement les 2 étages, ce qui donne à l’ensemble cette impression d’être noyé entre le ciel et la mer, une ville entourée par les marais de la Camargue. Les étroites rues et ruelles autour de l’église fortifiée de Sainte Sara témoignent de l’ancienneté des origines de la cité, qui apparaît dans les écrits pour la première fois vers le IVeme siècle de notre ère. Je vous invite à venir y faire une visite, la ville, malgré sa petite taille, regorge de surprises et de traditions qu’on ne retrouve nulle part ailleurs en France!

Carte de la Camargue

Carte de la Camargue

Soleil couchant sur les Saintes-Maries

Soleil couchant sur les Saintes-Maries

vue aérienne - saintes maries de la mer

Vue aérienne des Saintes-Maries-de-la-Mer

Rue étroite du centre du village

Rue étroite du centre du village

Tradition et Gardians

Une longue tradition d’élevage de chevaux et de taureaux de race, une volonté de maintenir et transmettre les traditions provençales des Gardians, permettent un calendrier chargé de courses, défilés, fêtes… où les costumes d’antan sont fièrement portés. Arles et ses arènes sont à moins de 40 kilomètres !

Arènes des Saintes

Arènes des Saintes

Une peña, fanfare venue défiler en plein coeur de lhiver !

Une peña, fanfare venue défiler en plein coeur de l’hiver !

Autre tradition célébrée, lincontournable crèche Provençale

Autre tradition célébrée, l’incontournable crèche Provençale

Régulièrement des courses de taureaux ont lieu dans les rues de la ville, et dans les arènes en bord de mer. Au milieu des boutiques de souvenirs, vous avez celles qui vendent des bottes et des chapeaux, en cuir d’ici bien entendu.

Petite rue du village

Petite rue du village

Le maintien de ces traditions, y compris religieuses avec le pèlerinage Gitan de la Vierge Noire au printemps, donne à l’endroit un intérêt touristique assez marqué, auquel il faut ajouter les plages de sable fin qui sont parmis les plus agréables du département pour passer l’été…

Plage des Saintes-Maries-de-la-Mer

Plage des Saintes-Maries-de-la-Mer

Bord de mer

Bord de mer

Promenade le long de la plage

Promenade le long de la plage

Le ciel dhiver rend la lumière idéale

Le ciel d’hiver rend la lumière idéale

Tourisme

Un port de plaisance et un centre de thalassothérapie, tous deux relativement récents entre autres infrastructures, complètent un cadre qui se veut attractif aussi bien pour les retraités que les amateurs de résidences secondaires. Le tourisme n’a pas encore défiguré l’endroit, aucun complexe hôtelier moche à l’horizon, aucun village de bungalows :) L’harmonie de l’architecture locale est respectée. Si la thalasso vous intéresse, je vous invite à visiter leur site.

Mer de tuiles et toits de maisons

Mer de tuiles et toits de maisons

Aucune tour à lhorizon ! Vue prise en haut de léglise

Aucune tour à l’horizon ! Vue prise en haut de l’église

Entrée de la bibliothèque municipale

Entrée de la bibliothèque municipale, aux murs blanchis à la chaux

Hôtel de Ville

Hôtel de Ville

Histoire et Gitans

Une figure légendaire pour compléter ce tableau idyllique ? Voyons, le Marquis de Baroncelli pour n’en citer qu’un, qui a donné son nom au musée, en ayant surtout œuvré pour la fixation, le maintien et la transmission des traditions de la Nation Gardiane, celle qui touche aux élevages Camargais, la reconnaissance des traditions Catholiques de l’endroit par le Vatican…

Entrée du musée Baroncelli

Entrée du musée Baroncelli, surmontée d’une tour carrée

Musée Baroncelli

Musée Baroncelli, avec tour carrée ET ronde !

Musée Baroncelli et arènes

Musée Baroncelli et arènes

Statue dun Gardian

Statue d’un Gardian

Si on devait nommer une femme, on en nommerait trois : ce seraient les Marie qui ont abordé la côte dans une barque après avoir quitté la Palestine. C’étaient Marie Jacobé et Marie Salomé. On nommerait aussi Sainte Sarah, la Vierge Noire, priée et couverte de véritables robes et bijoux.

Eglise fortifiée des XIe et XIIe siècles

Eglise fortifiée des XIe et XIIe siècles

Et on nommerait aussi les Gens du voyage, les Gitans. Vous aimez qu’on vous lise dans la main ? « Allez soufflez dans le billet, vous avez bon coeur il vous arrivera des bonnes choses ».

Roulotte en bois, pour promener les touristes

Roulotte en bois, pour promener les touristes

Infos Utiles

Localisation des Saintes-Maries-de-la-Mer


A découvrir aussi

Commentaires