La médina de Marrakech

La médina de Marrakech

Réservez votre location de vacances avec logo Abritel 150x40

Les anciennes villes d’Afrique du Nord ont toutes un centre historique, connu sous le nom de « médina ». Marrakech, la ville rouge, fondée en 1062, ne fait bien sûr pas exception, et présente un centre ville historique parmi les plus grands (700 hectares) et les mieux conservés.

Le centre historique de Marrakech

C’est autour de la place Jamaâ El Fna que fut construite Marrakech et sa médina. Ce n’était au début qu’un point de rendez-vous des caravaniers, qui venaient ici vendre leurs produits. La ville grandit très vite pendant tout le Moyen-âge, se dotant en 1123 des remparts que nous pouvons encore voir aujourd’hui. La médina, comme ses remparts, présente cette coloration rouge absolument partout.

La médina est un dédale de rue et ruelles, de motos folles qui vont partout. Les quartiers sont souvent séparés par des portes symboliques.

La médina est un dédale de rue et ruelles, de motos folles qui vont partout. Les quartiers sont souvent séparés par des portes symboliques.

Sous ses aspects parfois délabrés, la médina cache en réalité de somptueuses résidences, que l'on aperçoit furtivement en levant les yeux sur les toits…

Sous ses aspects parfois délabrés, la médina cache en réalité de somptueuses résidences, que l’on aperçoit furtivement en levant les yeux sur les toits…

Il n'est pas rare que les rues soient littérallement couvertes par des immeubles. La médina est faite de ces passages, de ces ouvertures dans les édifices permettant de joindre les rues entre elles.

Il n’est pas rare que les rues soient littérallement couvertes par des immeubles. La médina est faite de ces passages, de ces ouvertures dans les édifices permettant de joindre les rues entre elles.

Médina, point touristique

La médina est sans doute ce qu’il y a de plus intéressant à voir pour le voyageur de passage. Il donne une idée de ce que pouvait également être une ville européenne du Moyen-âge, avec ses ruelles, ses marchands, ses immenses zones commerçantes, que l’on nomme ici de souk. Les souks de Marrakech sont une véritable ville dans la ville, où l’on peut trouver toute la production artisanale locale, que ce soit de la maroquinerie, de la ferronnerie ou même de simples babouches.

Pour visiter la médina et ses souks, si on veut éviter les incessantes sollicitations des vendeurs de tous poils, le mieux c’est de prendre une visite guidée. Les visites de groupe, balisées, permettent également d’avoir des informations plus vivantes que la lecture de Wikipédia!

Des tapis décorent les immeubles de cette rue.

Des tapis décorent les immeubles de cette rue.

Mais c’est également à la médina que les jeunes abordent incessamment les touristes, dans le seul but de leur soutirer de l’argent. J’en avais déjà parlé dans mes autres articles sur Marrakech, mais le souvenir est encore vif : quand on vient à Marrakech, il faut savoir négocier et aimer ça, savoir marchander et discuter le bout de gras. C’est un jeu, auquel beaucoup de gens de tous horizons prennent plaisir, il faut le savoir.

Le rouge des murs est parfois contrasté par les volets bleus. A Marrakech, les fenêtres sont plutôt petites, pour empêcher la chaleur extérieure de rentrer.

Le rouge des murs est parfois contrasté par les volets bleus. A Marrakech, les fenêtres sont plutôt petites, pour empêcher la chaleur extérieure de rentrer.

La médina, avec toute sa vie, ses gens, son artisanat, est aussi un centre historique renfermant de nombreuses résidences luxueuses cachées, achetées parfois à prix d’or par des retraités français. Mais quand on voit ce à quoi ressemble un riad à Marrakech, on peut aisément comprendre ceux qui font le pas : c’est vraiment somptueux et très confortable, à des prix défiant bien sûr toute concurrence, on est loin de la Côte d’Azur ! La contrepartie est moins connue : le prix de l’immobilier dans la médina a fortement grimpé, empêchant parfois les locaux d’acheter une maison. En revanche, les jeunes et les artisans profitent du renouveau économique grâce au tourisme…

D'un coup d'œil, les trois moyens de transport les plus répandus dans la médina : la calèche, très utilisée par les touristes, le petit taxi, et la mobylette.

D’un coup d’œil, les trois moyens de transport les plus répandus dans la médina : la calèche, très utilisée par les touristes, le petit taxi, et la mobylette.

Sur la droite, l'entrée d'un des nombreux palais de la médina, le Palais Bahia. Derrière ces murs, de superbes jardins.

Sur la droite, l’entrée d’un des nombreux palais de la médina, le Palais Bahia. Derrière ces murs, de superbes jardins.

Patrimoine de l’Humanité

Cette médina de Marrakech a été reconnue Patrimoine Mondial par l’UNESCO en 1985, nous sommes ici dans une ville patrimoine, mais pas musée : on y vit, on y travaille, comme il y a bientôt 1000 ans. Le joyau des Almoravides puis des Almohades, souverains de l’Occident musulman, a eu le temps de s’embellir pendant ce millénaire, en se couvrant de palais et de jardins, que l’on devine derrière leurs murs et leurs portails, comme les Jardins de l’Agdal ou les Jardins de la Ménara.

Derrière cette entrée, un véritable labyrinthe, où se trouvait notre riad. Pas facile de s'y retrouver.

Derrière cette entrée, un véritable labyrinthe, où se trouvait notre riad. Pas facile de s’y retrouver.

Dans ses boutiques couvertes de carrelage, des enfants jouent au babyfoot.

Dans ses boutiques couvertes de carrelage, des enfants jouent au babyfoot.

C’est un plaisir que de se promener dans cette vieille ville, d’entendre le bruit des mobylettes et des charrettes se superposer aux cris des vendeurs ou à l’appel à la prière venu de la Koutoubia, la plus grande mosquée de la ville. On y vit ici comme il y a des années, les ruelles étant trop petites pour être envahies par la circulation automobile.

Photos de la médina de Marrakech

Les immeubles de la médina ne sont jamais très hauts, avec un, parfois deux étages seulement.

Les immeubles de la médina ne sont jamais très hauts, avec un, parfois deux étages seulement.

Les pigeons s'abritent dans les trous des vieux murs de brique rouge de la ville.

Les pigeons s’abritent dans les trous des vieux murs de brique rouge de la ville.

Le quotidien de la médina, avec un monsieur qui bloque sa remorque décorée, une vieille dame couverte de la tête aux pieds et partout des vendeurs de rue.

Le quotidien de la médina, avec un monsieur qui bloque sa remorque décorée, une vieille dame couverte de la tête aux pieds et partout des vendeurs de rue.

La rue Laksour, une succession élégante de portes de style arabe.

La rue Laksour, une succession élégante de portes de style arabe.

Certaines entrées peuvent être sublimes, à la médina, comme ici avec ces portes décorées à l'orientale.

Certaines entrées peuvent être sublimes, à la médina, comme ici avec ces portes décorées à l’orientale.

Les rues sont souvent couvertes, soit de tôle ondulée, soit de cannes, pour couper les rayons du soleil et apporter de l'ombre. De nuit, quand tout est calme, l'ambiance est étrange…

Les rues sont souvent couvertes, soit de tôle ondulée, soit de cannes, pour couper les rayons du soleil et apporter de l’ombre. De nuit, quand tout est calme, l’ambiance est étrange…

L'ancienne ville est en travaux permanents, et il n'est pas rare comme ici de trouver des pavés entassés contre un mur, attendant sagement leur utilisation.

L’ancienne ville est en travaux permanents, et il n’est pas rare comme ici de trouver des pavés entassés contre un mur, attendant sagement leur utilisation.

Nous avons visité Marrakech en plein mois de novembre. Toujours ce ciel bleu extraordinaire.

Nous avons visité Marrakech en plein mois de novembre. Toujours ce ciel bleu extraordinaire.

Mabrouki, espace d'exposition. Derrière cette splendide façade, on y trouvera le meilleur du travail des artisans locaux.

Mabrouki, espace d’exposition. Derrière cette splendide façade, on y trouvera le meilleur du travail des artisans locaux.

Au bout de cette grande rue, on reconnaît la Koutoubia. Nous sommes ici dans un quartier que je qualifierais de chic de la médina.

Au bout de cette grande rue, on reconnaît la Koutoubia. Nous sommes ici dans un quartier que je qualifierais de chic de la médina.

La médina est pleine de vie, il n'existe pas un endroit où il n'y aie pas de boutiques, pas de vendeurs. La faible hauteur de ses immeubles en font une ville très étendue, où les gens ont la place, pour ne pas s'entasser comme dans nos villes européennes...

La médina est pleine de vie, il n’existe pas un endroit où il n’y aie pas de boutiques, pas de vendeurs. La faible hauteur de ses immeubles en font une ville très étendue, où les gens ont la place, pour ne pas s’entasser comme dans nos villes européennes…

Une petite ruelle, derrière le passage de l'immeuble.

Une petite ruelle, derrière le passage de l’immeuble.

Mine de rien, cette petite ombre est salutaire.

Mine de rien, cette petite ombre est salutaire.

Un joyeux mélange d'ânes, de mobylettes, de vélos, de piétons et de touristes. C'est ça, la médina de Marrakech!

Un joyeux mélange d’ânes, de mobylettes, de vélos, de piétons et de touristes. C’est ça, la médina de Marrakech!

Le travail du fer forgé est une tradition ancestrale, et ça se voit, comme ici sur cette fenêtre.

Le travail du fer forgé est une tradition ancestrale, et ça se voit, comme ici sur cette fenêtre.

Les portes sont parfois peintes avec des couleurs vives.

Les portes sont parfois peintes avec des couleurs vives.

Une école de conduite à Marrakech, l'auto école Abdou. Il est habituel de montrer sur sa façade l'activité exercée.

Une école de conduite à Marrakech, l’auto école Abdou. Il est habituel de montrer sur sa façade l’activité exercée.

Cette rue est une longue succession de garages et boutiques.

Cette rue est une longue succession de garages et boutiques.

Certaines maisons de la médina sont très luxueuses. Même dans une ville où les habitations sont tournées vers l'intérieur, le luxe transparait au dehors, comme ici avec ce premier étage en bois et son toit…

Certaines maisons de la médina sont très luxueuses. Même dans une ville où les habitations sont tournées vers l’intérieur, le luxe transparait au dehors, comme ici avec ce premier étage en bois et son toit…

Infos Utiles


A découvrir aussi

Commentaires
Lire les articles précédents :
Le Palais de Westminster, néogothique à l’anglaise
Le Palais de Westminster, néogothique à l’anglaise

Centre du pouvoir politique Britannique, le Palais de Westminster est le monument du Royaume-Uni le plus connu. C’est ici que...

Fermer