Gréoux-les-Bains, ville thermale depuis l'Antiquité

Gréoux-les-Bains, ville thermale depuis l’Antiquité

Réservez votre location de vacances avec logo Abritel 150x40

La Provence a toujours été un petit coin de paradis, apprécié dès l’Antiquité par nos ancêtres les romains, qui lui donnèrent son nom, « Provincia ». Ils venaient, comme aujourd’hui, pour la douceur du climat, la fertilité du sol mais également pour les qualités thérapeutiques reconnues de bon nombre de ses eaux thermales.

Thermes antiques

Deux millénaires et beaucoup d’histoires plus tard, nous partons à la découverte d’un des villages les plus réputés dans l’Antiquité pour ses eaux, Gryselium, devenu aujourd’hui Gréoux-les-Bains. Avec un tel nom, on se doute que la tradition a perduré!

La commune est traversée par le Verdon, une rivière aux eaux abondantes qui se jette dans la Durance. Les innombrables gorges expliquent sûrement la très ancienne occupation humaine de la région, occupée depuis le Néolithique. On comprend rapidement pourquoi Gréoux est un endroit apprécié depuis si longtemps, en se promenant dans la vieille ville…

Une rue de Gréoux, calme par cette journée de Printemps.

Une rue de Gréoux, calme par cette journée de Printemps.

Nous sommes bien dans le Sud de la France, en Provence : les toits sont couverts de tuiles.

Nous sommes bien dans le Sud de la France, en Provence : les toits sont couverts de tuiles.

Carte municipale du centre de Gréoux-les-Bains

Carte municipale du centre de Gréoux-les-Bains

Les Thermes de Gréoux

On se baigne à Gréoux depuis des temps immémoriaux, ce n’est pas rien de le dire. Le nom même de Gryselium d’où dérive Gréoux nous vient du celtique Grezum, « maladie » en français, et de Lin, « eau » : Gryselium voudrait donc dire « eau pour maladies ». L’eau sulfureuse qui y coule est chaude, à une température proche de celle du corps, ce qui est une motivation suffisante pour les romains, friands du thermalisme, y construisent des thermes troglodytiques réputés. La ville était alors connue sous le nom de Nymphis Griselius, les nymphes de Gryselium… n’oublions pas que les nymphes sont des divinités que l’on retrouve dans les sources.

Une fontaine dans une vieille rue du village provençal. Toute l'ironie est dans le petit panneau "eau non potable", c'est purement décoratif. Par contre, il y a un robinet d'eau potable à coté.

Une fontaine dans une vieille rue du village provençal. Toute l'ironie est dans le petit panneau "eau non potable", c'est purement décoratif. Par contre, il y a un robinet d'eau potable à coté.

Les thermes sont à l’origine de la ville d’aujourd’hui, troisième ville thermale de France, mais étaient tombés dans l’oubli pendant le Moyen-âge. Une légende raconte que les chevaliers revenus des guerres saintes venaient ici se reposer et se soigner, profitant des vertus curatives des eaux de Gréoux. Ce n’est qu’au XVIIème siècle que les bains furent relancés à Gréoux, leur succès ne s’étant plus jamais démenti, appréciés par exemple par la sœur de Napoléon, Pauline Borghèse, née Bonaparte. En 1962, avec l’arrivée de la Chaîne Thermale du Soleil, les « Thermes troglodytes Celtes Gallo Romains » sont devenu un authentique temple au thermalisme : 4000 curistes par jour peuvent venir aux thermes, soit presque deux fois plus d’habitant qu’il y a dans la commune !

Le mobilier urbain est soigné, comme ici pour ce pot de fleurs. Il faut dire que Gréoux est un village riche de son thermalisme et de ses curistes.

Le mobilier urbain est soigné, comme ici pour ce pot de fleurs. Il faut dire que Gréoux est un village riche de son thermalisme et de ses curistes.

Assis sur ce banc sur une des places du village, on a une vue phénoménale sur la région, sans bruits d'intense circulation automobile.

Assis sur ce banc sur une des places du village, on a une vue phénoménale sur la région, sans bruits d'intense circulation automobile.

L’offre de soins est conséquente et de qualité, le cadre est superbe, la météo clémente. Si un jour j’ai la chance d’avoir le temps et l’opportunité de faire une cure thermale, nul doute que je penserais à Gréoux comme premier choix ! Pourquoi ne pas faire un peu de thalasso, et profiter des nombreux hôtels ou campings de la ville pour y séjourner.

Certaines résidences modernes semblent particulièrement accueillantes.

Certaines résidences modernes semblent particulièrement accueillantes.

Le Château des Templiers

Les alentours du château sont conservés dans un savant mélange de nature et de vieilles pierres.

Les alentours du château sont conservés dans un savant mélange de nature et de vieilles pierres.

Nous sommes dans un vieux village provençal perché sur une butte, et comme tout vieux village qui se respecte, il y a une église, et un château. La ville de Gréoux-les-Bains, idéalement placée, est ainsi dominée par le château « des Templiers », datant du XIIème siècle pour partie. Ce château, visible de partout, n’a rien de Templier (ils n’y ont jamais mis les pieds, malgré certaines légendes tenaces). Il appartenait de fait aux comtes de Provence au XIIIème siècle, puis aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Ses remparts, austères, sont en bon état de conservation, mais l’intérieur est désespérément vide.

Le château a été plusieurs fois restauré et aménagé, mais il n'y a plus de salle derrière ses murs, vides.

Le château a été plusieurs fois restauré et aménagé, mais il n'y a plus de salle derrière ses murs, vides.

Le Château des Templiers. Une tour ronde à gauche, une tour carrée à droite, une enceinte autour d'une cour rectangulaire et... c'est tout.

Le Château des Templiers. Une tour ronde à gauche, une tour carrée à droite, une enceinte autour d'une cour rectangulaire et… c'est tout.

Mais c'est dans le détail que se trouve la beauté, comme ici avec cette succession de corniches du plus bel effet.

Mais c'est dans le détail que se trouve la beauté, comme ici avec cette succession de corniches du plus bel effet.

La cour intérieure du château, aménagée pour les spectacles.

La cour intérieure du château, aménagée pour les spectacles.

Le château sert aujourd’hui d’authentique salle de spectacle, la cour centrale étant remplie de sièges pour spectateurs. On y joue des concerts ou des pièces de théâtre par exemple. C’est une bonne initiative que d’utiliser un lieu chargé d’Histoire, de pouvoir écouter un concert au pied d’un donjon médiéval ! Les maisons autour du château ne détonnent pas dans le paysage, avec leurs vieilles pierres et leurs petites fenêtres, impeccablement conservées.

Une des maisons que l'on croise en allant au château.

Une des maisons que l'on croise en allant au château.

Un étroit passage menant au château, que l'on aperçoit au bout.

Un étroit passage menant au château, que l'on aperçoit au bout.

Fenêtre à meneaux, perçant l'épais mur de pierre d'une maison du village.

Fenêtre à meneaux, perçant l'épais mur de pierre d’une maison du village.

La vieille ville

D'en haut, on a une vue panoramique sur Gréoux et sa campagne.

D'en haut, on a une vue panoramique sur Gréoux et sa campagne.

L’avantage à être perché sur une butte, c’est que d’en haut, on domine toute la région. Les gryséliens, habitants de Gréoux, ont une superbe vue panoramique sur la vallée du Verdon et la campagne provençale. Mais cette butte n’est pas un refouloir, les pentes ne sont pas exagérément escarpées, même en montant au château, la promenade est agréable. Et c’est un réel plaisir que de visiter ses petites rues et ruelles, parfois entrecoupées de marches d’escalier, passant d’autre fois sous un immeuble. On sent le vieux village provençal, construit le long des siècles, pensé pour protéger ses habitants d’un soleil parfois trop fort, ou d’un Mistral toujours présent.

Petite rue de pierre, flambant neuve oserais-je dire, tellement c'est propre. Ici, on respecte son patrimoine.

Petite rue de pierre, flambant neuve oserais-je dire, tellement c'est propre. Ici, on respecte son patrimoine.

La rue des marquises, avec ses petits escaliers et... ses marquises.

La rue des marquises, avec ses petits escaliers et… ses marquises.

La commune est liée à l’abbaye de Montmajour, comme le prouve l’église Notre-Dame-des-Ormeaux, un ancien prieuré de la célèbre abbaye. L’église, située face à la mairie, est le centre du village, où les gryséliens et les touristes viennent se rencontrer. Comme le château, les plus anciennes parties de cette église romane (et partiellement gothique à l’intérieur) datent du XIIème siècle. Le clocher est beaucoup plus récent, il date de 1830 : c’est la vie d’un édifice, continuellement restauré et utilisé.

Notre Dame des Ormeaux.

Notre Dame des Ormeaux.

L'église fait face à la Mairie et à la fontaine, place de l'Hôtel de Ville.

L'église fait face à la Mairie et à la fontaine, place de l'Hôtel de Ville.

La façade de la Mairie, avec le blason de la ville : un loup et un écureuil.

La façade de la Mairie, avec le blason de la ville : un loup et un écureuil.

La chapelle « Notre-Dame des Œufs », située un peu à l’écart du village est difficile d’accès. Les jeunes femmes voulant avoir un enfant y venaient en pèlerinage, deux œufs à la main, pour demander à la Vierge d’être exaucées. Elles devaient gober un des deux œufs et enterrer l’autre. Au pèlerinage de l’année suivante, elles déterraient l’œuf, et leur souhait était ainsi (peut-être) réalisé.

De l'autre coté, un peu à l'écart du centre historique, se trouve la ville moderne. Chacun ses goûts, mais je trouve cet ensemble d'édifices contemporains d'une banalité et d'une laideur affligeantes...

De l'autre coté, un peu à l'écart du centre historique, se trouve la ville moderne. Chacun ses goûts, mais je trouve cet ensemble d'édifices contemporains d'une banalité et d'une laideur affligeantes…

Il y a pourtant toujours moyen de bien intégrer les édifices récents dans le décor, comme ici avec le bâtiment de la police municipale de Gréoux-les-Bains.

Il y a pourtant toujours moyen de bien intégrer les édifices récents dans le décor, comme ici avec le bâtiment de la police municipale de Gréoux-les-Bains.

Ces vieilles croyances contrastent avec le coté moderne de la ville, qui bénéfice largement de son thermalisme et de ses curistes. Le vieux centre ville est épargné, mais ce n’est pas forcément le cas des alentours, où poussent de nombreuses constructions modernes, pas toujours heureuses dans leur intégration au paysage provençal.

Photos de Gréoux-les-Bains

Même avec un mur fissuré, sous un ciel bleu avec des volets bleus, il semble beau, vous ne trouvez pas?

Même avec un mur fissuré, sous un ciel bleu avec des volets bleus, il semble beau, vous ne trouvez pas?

Les volets bleus, c'est une vieille histoire d'amour, comme ici pour la fenêtre de cette crêperie à la terrasse si tentante...

Les volets bleus, c'est une vieille histoire d'amour, comme ici pour la fenêtre de cette crêperie à la terrasse si tentante…

A gauche, la rue de l'Andrône, qui n'est rien d'autre qu'un passage aménagé dans les murs d'un vieil immeuble. A droite, une fenêtre aux volets... bleus :)

A gauche, la rue de l'Andrône, qui n'est rien d'autre qu'un passage aménagé dans les murs d'un vieil immeuble. A droite, une fenêtre aux volets… bleus :)

Chaque village qui se respecte se doit d'avoir son bureau de poste.

Chaque village qui se respecte se doit d'avoir son bureau de poste.

Cette visiblement très ancienne fenêtre a elle aussi des volets bleus.

Cette visiblement très ancienne fenêtre a elle aussi des volets bleus.

On voit que nous sommes dans une petite ville très visitée et fréquentée à ses rues et ses boutiques de souvenirs, sa pharmacie ou ses restaurants.

On voit que nous sommes dans une petite ville très visitée et fréquentée à ses rues et ses boutiques de souvenirs, sa pharmacie ou ses restaurants.

Derrière l'église à droite, on aperçoit en haut le château des Templiers.

Derrière l'église à droite, on aperçoit en haut le château des Templiers.

Toujours à la recherche de la ville idéale pour vivre, il faut avouer que vivre dans une des maisons de la vieille ville, avec leur petit jardin et leur proximité des commerces ne nous déplairait pas.

Toujours à la recherche de la ville idéale pour vivre, il faut avouer que vivre dans une des maisons de la vieille ville, avec leur petit jardin et leur proximité des commerces ne nous déplairait pas.

Preuve de la réputation de Gréoux-les-Bains : le club Porsche y a organisé une manifestation ce jour là.

Preuve de la réputation de Gréoux-les-Bains : le club Porsche y a organisé une manifestation ce jour là.

Les façades sont parfois très colorées, avec des tons vifs du plus bel effet.

Les façades sont parfois très colorées, avec des tons vifs du plus bel effet.

Sur certaines rues, des panneaux ont été disposés, avec des photos anciennes. Autre détail, on remarque que comme pour le château, les corniches multiples sont en vogue.

Sur certaines rues, des panneaux ont été disposés, avec des photos anciennes. Autre détail, on remarque que comme pour le château, les corniches multiples sont en vogue.

La rue du Cadran est un grand escalier, et qui ne peut donc être qu'empruntée à pied.

La rue du Cadran est un grand escalier, et qui ne peut donc être qu'empruntée à pied.

Infos Utiles

[osm_map lat=”43.759" lon=”5.887" zoom=”12" width=”100%” height=”450"]

Localisation du Capitole de Rome


A découvrir aussi

Commentaires
Lire les articles précédents :
Rue de Dinan
Patrimoine, que visiter en Bretagne ?

Patrimoine celtique et impressionnants monuments de pierre préhistoriques, la Bretagne dégage une aura mystérieuse, personnifiée par Arthur....

Fermer