Parc de la Villette

Promenade au Parc de la Villette, Paris

Voir aussi :

Le 19ème arrondissement, connu pour être la zone de Paris la plus populaire (ou la plus pauvre, c'est selon), a longtemps été dévalorisé et ignoré, uniquement occupé par des industries, des entrepôts, et, pire que tout, des abattoirs.

Ces célèbres Abattoirs de la Villette, où les animaux destinés à la consommation de viande de la capitale venaient rendre leur dernier soupir, étaient situés ici, n’ayant pris fin qu’en 1973. Un gigantesque programme de revalorisation de cet espace a pu alors voir le jour : c’est en 1974 que les travaux d’aménagement ont débuté, pour devenir ce qui aujourd’hui est le Parc de la Villette, l’une des promenades à faire les plus agréables de la capitale, l’un des trois plus grands espaces verts de Paris.

Péniche à l’entrée du Canal de l’Ourcq

Péniche à l’entrée du Canal de l’Ourcq

Les Abattoirs de la Villette

Il n’est pas possible de parler du Parc de la Villette, sans auparavant parler de son Histoire, et de ce qu’on pouvait y trouver. C’était l’un des quartiers les plus emblématiques de Paris, que ces Abattoirs, tout comme les Halles. Construits sur ordre de Napoléon III, la ville de Paris décide en 1859 de créer un marché aux bestiaux, puis commence à acheter les terrains nécessaires à la réalisation des abattoirs en 1860. Sept ans plus tard, en 1867, les abattoirs sont achevés : désormais, l’Abattoir Général de la Villette remplace les anciens grands abattoirs, situés à l’extérieur de Paris.

Anciens abattoirs

Anciens abattoirs

Au fil du temps, les abattoirs étaient devenus trop vétustes : on décida en 1949 de les rénover. Les premiers bulldozers n’arrivent qu’en 1959, et les premiers nouveaux bâtiments ne seront mis en service qu’en 1967. Mais plus rien ne serait comme avant : dès le départ, ces nouveaux abattoirs étaient déficitaires. Les professionnels ne venaient plus, préférant les abattoirs voisins. En 1973, la décision est prise d’arrêter les pertes financières que représentaient les abattoirs, et de réaménager l’espace : 54 hectares rendus à la ville de Paris. Les abattoirs seront définitivement fermés le 15 mars 1974.

Grande Halle de la Villette

Plusieurs établissements de cette ancienne époque sont encore visibles aujourd’hui. Le plus marquant est sans doute la Grande Halle, l’ancien abri des boeufs. Dans le plus pur style du XIXème siècle, il a été conçu par l’architecte Jules de Mérindol assisté de Louis-Adolphe Janvier, et construit entre 1865 et 1867. L’édifice sera converti en espace culturel et d’expositions dans les années 83-85. C’est un espace extraordinaire que celui-ci : on a peine à imaginer qu’à cet endroit, des milliers et des milliers de bestiaux ont été abattus, ce n’est plus qu’un parc où les parisiens viennent se promener aux beaux jours de printemps. Le 19ème arrondissement, traditionnellement industriel et populaire, s’est transformé pour devenir de plus en plus un arrondissement habité par les parisiens.

Grande Halle de la Villette

Grande Halle de la Villette

Établissement Public du Parc de la Villette

En 1979 sera créé l’établissement public chargé de réhabiliter et aménager cet immense portion du territoire parisien. Ses missions sont précises, et se traduisent par plusieurs chantiers, qui n’ont terminé, pour les plus importants, qu’en l’an 2015 :

  • janvier 1984 : Zénith
  • janvier 1985 : Grande Halle
  • mai 1985 : Géode
  • mars 1986 : Cité des sciences et de l’industrie
  • octobre 1987 : Jardins du Parc et de la Maison de la Villette
  • décembre 1990 : Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris
  • janvier 1995 : Cité de la musique et de la salle des concerts, devenue Philarmonie 2 en 2015
  • janvier 1997 : Musée de la musique
  • janvier 2015 : Philharmonie de Paris

L’EPPGHV (Etablissement Public du Parc et de la Grande Halle de la Villette) gère au quotidien les activités du Parc depuis 1993 : c’est le troisième budget culturel en France, après la Comédie Française et l’Opéra! Son président est Jacques Martial, connu du grand public pour avoir joué le rôle de « Bain-Marie » dans Navarro. De nombreux projets sont en cours de réalisation, qui vont changer durablement le paysage du 19ème arrondissement, et plus particulièrement le Parc de la Villette : le prolongement de la ligne 3 du tramway, la construction de la Philarmonie de Paris, grande salle de concert de 2400 places en sont un parfait exemple.

Cité des Sciences et de l’Industrie

Cité des Sciences et de l’Industrie

Parc de la Villette, espace vert

Les 35 hectares du Parc de la Villette en font le plus grand espace vert de Paris (si on excepte le Père Lachaise, le bois de Boulogne et le bois de Vincennes). Conçu par Bernard Tschumi, le Parc est aujourd’hui le grand lieu des expos en plein air, du spectacle de rue ou de cirque. Vu la taille de l’espace vert, c’est aussi l’un des rares endroits où l’on étouffe pas complétement par le surnombre : il y a de la place pour tout le monde! C’est vraiment agréable de découvrir d’immenses pelouses, traversées par le Canal de l’Ourcq. De temps à autres, des sculptures modernes, comme par exemple ce vélo géant à demi enseveli, oeuvre de Claes Oldenburg. Les jardins thématiques sont également une attraction forte du Parc, comme ce Jardin des Vents, où l’on pédale pour faire tourner une éolienne :)

La bicyclette ensevelie d'Oldenburg

La bicyclette ensevelie d’Oldenburg

Jardins des vents et des dunes

Jardins des vents et des dunes

C’est un réel plaisir que de se promener, ou de courir pour les plus sportifs par ici. Notre promenade s’est terminée devant l’entrée du métro Porte de Pantin, à coté de la Grande Halle, non sans avoir admiré la Fontaine aux Lions de Nubie, située en plein milieu de la place. C’est une oeuvre du concepteur du Canal de l’Ourcq, Pierre-Simon Girard. Elle servait d’abreuvoir pour les bêtes qui venaient aux abattoirs, loin de son usage premier. C’est en 1867 que cette fontaine sera transférée de l’ancienne place du Château d’Eau (aujourd’hui place de la République) où elle se trouvait depuis 1811.

Fontaine aux Lions de Nubie

Fontaine aux Lions de Nubie

Place de la fontaine aux Lions de Nubie

Place de la fontaine aux Lions de Nubie

Photos du Parc de la Villette

Métro Porte de Pantin

Métro Porte de Pantin

Pavillon Paul Delouvrier

Pavillon Paul Delouvrier : Paul Delouvrier était un haut fonctionnaire, qui a dirigé les travaux de reconstruction de la France pendant les 30 glorieuses. Vers la fin de sa vie, il dirigea les chantiers du Parc de la Villette, en étant le président de l’établissement public de la Villette. Aujourd’hui, le pavillon qui porte son nom accueille des expositions.

Poubelles au Parc de la Villette.

Même les poubelles ont un aspect moderne : le Parc de la Villette, un espace vert, certes, mais dédié à la musique et aux Arts, et à la Science.

Le Tarmac, au Parc de la Villette.

Le Tarmac de la Villette est un théâtre, le seul dédié à la création contemporaine francophone.

Immense pelouse du parc

Immense pelouse du parc

Pont vers le cabaret sauvage

Pont vers le cabaret sauvage

La Géode

La Géode

Vue dégagée, ça fait plaisir

Vue dégagée, ça fait plaisir

Manège

Manège

Canal de l’Ourcq

Canal de l’Ourcq

Architecture variée : il y en a pour tous les goûts!

Architecture variée : il y en a pour tous les goûts!

Passerelle d’acier

Passerelle d’acier

Infos Utiles

Réservation d’hôtel à Paris



Booking.com


A découvrir aussi

Commentaires
Lire les articles précédents :
La Conciergerie de Paris
La Conciergerie de Paris

C’est sans aucun doute l’un des monuments parisiens les plus méconnus en dehors de Paris, malgré son importance capitale dans...

Fermer