Huilerie Millerioux : moulin à noix artisanal

Voir aussi :

Les anciens métiers artisanaux sont en voie de disparition. La faute à l'industrialisation, aux produits pas chers venus de pays à bas coûts, au manque parfois d'apprentis, même pour l'artisanat recherché.

Artisans

L’artisanat n’est plus ce qu’il était, c’est un fait, et en France, rares sont les artisans qui peuvent vraiment vivre de leur métier. Mais c’était sans compter certaines personnes, qui veulent faire vivre, quoiqu’il arrive, leur métier. Parce que oui, il est encore possible de nos jours d’en vivre, mais il faut s’en donner les moyens. C’est le cas d’une petite huilerie du Berry, où comme il y a longtemps, on produit de l’huile de noix ou de noisette, le Moulin à huile de Pesselières.

Moulin de Pesselières

Moulin de Pesselières

Famille Millerioux

Les Millerioux sont une famille qui depuis toujours ont produit de l’huile de noix. Le patron actuel, Guy Millerioux, a quitté son métier de bureau à Paris pour revenir à l’huilerie familiale, par goût. C’est une chance pour ceux qui aiment la bonne huile de noix! On vient d’un peu partout dans le Cher à Pesselières, commune de Jalognes, avec ses noix pour les transformer en huile, et ça, depuis plusieurs siècles. Nous sommes ici dans une région où l’on sait apprécier la bonne chère, n’oublions pas que nous sommes dans le canton de Sancerre, réputé pour ses deux AOC, le crottin de Chavignol et le vin de Sancerre!

Dans le moulin, la meule occupe bien sûr une position centrale

Dans le moulin, la meule occupe bien sûr une position centrale

Poêle de cuisson de la pâte de noix

Poêle de cuisson de la pâte de noix

Huile de noix

L’huile, croyez-moi, n’est pas en reste, surtout quand on a la chance d’en goûter sortie des noyers de la région et sortie du moulin à noix. Le bâtiment du moulin à huile, en pierre, date du XIXème siècle, et n’a pas changé depuis, hormis le mécanisme, autrefois actionné par la force des chevaux, aujourd’hui par l’électricité. Pour le reste, tout est comme à l’époque, et on fait difficilement mieux.Une grande meule de pierre trône en plein centre du bâtiment, où l’on dépose ses noix, sans leurs coquilles. Il faudra plusieurs passages à la grande pierre pour obtenir une pâte de noix assez fine. Cette meule est d’ailleurs un chapitre de l’artisanat à elle seule, les artisans sachant faire ce type de pierre avec un tel degré de précision se faisant de plus en plus rares!

La grande meule en plein travail

La grande meule en plein travail

Une fois les noix broyées, plusieurs possibilités: soit on garde la pâte obtenue crue, que l’on pourra utiliser pour faire de très bons cakes aux noix, par exemple, soit on la presse pour en faire de l’huile de noix. Il est aussi possible de torréfier cette pâte dans une « machine » prévue à cet effet. Ce n’est juste qu’une sorte de grand poêle avec un feu en dessous et un bras qui mélange. Une fois torréfiée, pareil, on peut la garder pour faire des gâteaux ou en faire de l’huile, qui aura ainsi un goût différent. Bien sûr, on peut remplacer les noix par des noisettes, le résultat sera tout aussi bon.

Vidéo du fonctionnement d’un moulin à huile

Apporter nos noix

On peut donc personnaliser notre huile, avec nos propres noix au Moulin de Pesselières. Nous sortons à peine de notre mode de consommation standardisé issu de l’après guerre, de plus en plus nous avons des gens qui redécouvrent les joies de la personnalisation, du service, en un mot, de la qualité. Parce qu’au final, ce n’est pas tellement plus cher, et surtout, nous savons ce que nous mangeons. Pas d’additifs, pas de conservateurs, juste de la noix broyée. J’espère sincèrement que les consommateurs arriveront, petit à petit, à redécouvrir les saveurs traditionnelles, et sortir du piège de la grande distribution. Je dis ça, mais même les grandes entreprises ont bien compris ce virage, en proposant de nouveaux types de surfaces commerciales, plus petites, mais plus proches des clients, avec des produits locaux. C’est je pense, la marche à suivre :)

Photos du Moulin à huile

Huilerie Millerioux

Huilerie Millerioux

Différents types de casse-noix

Différents types de casse-noix

Il faut vérifier de temps à autre la qualité des noix

Il faut vérifier de temps à autre la qualité des noix

La presse, qui extrait l'huile de noix

La presse, qui extrait l’huile de noix

Les machines sont d'époque, mais fonctionnent toujours

Les machines sont d’époque, mais fonctionnent toujours

Il faut allumer le feu sous la poêle

Il faut allumer le feu sous la poêle

A gauche, on aperçoit les résidus des noix après être passés sous presse.

A gauche, on aperçoit les résidus des noix après être passés sous presse.

Infos utiles

Site internet

Adresse : 2 Rue du Champ de Foire, 18300 Jalognes, France

Téléphone :+33 2 48 72 90 12

Localisation du moulin à huile de Pesselières


A découvrir aussi

Commentaires
Lire les articles précédents :
Tachkent, capitale de l’Ouzbékistan : la Ville de Pierre
Tachkent, capitale de l’Ouzbékistan : la Ville de Pierre

Cette ville moderne de 4 millions d'âmes, aux grands boulevards et aux beaux monuments, mérite son titre de capitale de...

Fermer