Le Bazar de Tchorsou, marché de Tachkent

Le Bazar de Tchorsou, marché de Tachkent

Voir aussi :

L’Asie Centrale a toujours été, de tous temps, un vaste carrefour d’échanges, où les commerçants venus de l’Est rencontraient ceux venus de l’Ouest.

Chorsu Bozori

Les villes situées le long de la Route de la Soie sont ainsi marquées par leur fabuleux passé commercial. Avec sa grande place du marché où se retrouvaient les caravaniers, Tachkent est l’une de ces villes mythiques qui s’est réinventée à l’avènement de la modernité. Le Bazar de Tchorsou, ou Chorsu Bozori en ouzbek est situé sur cette ancienne place de marché, et est le symbole même de l’alliance de l’ancien avec le moderne.

En haut du grand escalier, l'entrée du Bazar de Chorsu.

En haut du grand escalier, l’entrée du Bazar de Chorsu.

Au fond, le Chorzu Plaza. Nous sommes à l'entrée de la grande coupole du Bazar de Chorsu. On reconnaît la mosquée Juma à droite.

Au fond, le Chorzu Plaza. Nous sommes à l’entrée de la grande coupole du Bazar de Chorsu. On reconnaît la mosquée Juma à droite.

Eski Juva

Eski Juva, le Bazar de Tchorsou, est le plus grand et plus ancien des marchés de Tachkent. Son existence semble remonter à 2000 ans en arrière, au même endroit, ce qui en ferait non seulement le marché le plus ancien d’Ouzbékistan, mais également de toute l’Asie Centrale. Il est situé à la croisée de quatre grandes routes (« Chor-su » en ouzbek), correspondant à chacune un point cardinal : la route du nord, du sud, de l’ouest et de l’est.

Le marché est juste à coté de la médersa Koukeldach, ici en photo.

Le marché est juste à coté de la médersa Koukeldach, ici en photo.

Quartier commerçant

La physionomie du quartier, en plein centre de la « vieille ville », a bien changée depuis l’époque des caravaniers. Ce qui était autrefois une simple place rectangulaire n’a plus grand-chose à voir avec ce qu’avaient pu connaître les caravaniers. Il reste peut-être la médersa Koukeldach et la mosquée Juma (du vendredi) reconstruits après les tremblements-de-terre du XIXème siècle,  de ces temps reculés où les commerçants prenaient encore la Route de la Soie. Aujourd’hui, avant d’arriver au marché, on observe plutôt les grandes constructions modernes, les grands hôtels, la circulation automobile… comme partout ailleurs dans une grande ville en fait. Mais dans le marché, quelque chose demeure, quelque chose persévère : on vient toujours pour y faire ses courses certes, mais aussi pour se donner rendez-vous, pour rencontrer des gens ou pour découvrir de nouvelles choses, de nouveaux produits. Sa situation centrale, à la croisée des grands axes routiers, desservie par une station de métro en font un point de référence pour les Tachkentois.

Il y a beaucoup de petits vendeurs ambulants. On voit ici des vendeurs de fruits.

Il y a beaucoup de petits vendeurs ambulants. On voit ici des vendeurs de fruits.

Le marché actuel Eski Juva (ce qui veut dire « vieille tour », du nom d’un minaret du quartier, en remplacement de l’ancien nom de l’ère soviétique « Marché d’Octobre ») est composé de 7 dômes, construits dans les années 80, quand l’Ouzbékistan faisait encore partie intégrante de l’URSS. Le dôme principal est monumental, décoré à l’extérieur à la façon ouzbek, aux motifs et couleurs si caractéristiques. Ce dôme, sur deux niveaux, est dédié au rez-de-chaussée aux épices, aux fruits et légumes frais, tandis qu’au premier étage, on rencontrera plutôt des fruits secs.

La grande coupole du Bazar de Chorsu.

La grande coupole du Bazar de Chorsu.

Sous ce grand dôme, un grand rez-de chaussé, mais aussi un étage faisant le tour de la coupole.

Sous ce grand dôme, un grand rez-de chaussé, mais aussi un étage faisant le tour de la coupole.

Ce dôme est impressionant vu d'en bas!

Ce dôme est impressionant vu d’en bas!

On retrouve des épices en tout genre.

On retrouve des épices en tout genre.

En plein milieu du dôme se trouve un choyhona, c'est-à-dire un salon de thé. Il était vide ce jour là, pas d'exploitant.

En plein milieu du dôme se trouve un choyhona, c’est-à-dire un salon de thé. Il était vide ce jour là, pas d’exploitant.

Le dôme a été construit pour durer, avec des matériaux simples, mais très résistants.

Le dôme a été construit pour durer, avec des matériaux simples, mais très résistants.

Commerçants organisés

Les commerçants du marché se regroupent par type de produit vendu. On trouvera au même endroit les artisans, les vendeurs de chapeaux ouzbeks (les « tyuboteyka »), les marchands de tapis, les vendeurs de fruits et ainsi de suite. C’est plus simple pour le client de s’y retrouver, ça donne plus de visibilité aux marchands qui savent que les clients les retrouvent facilement. Aux commerçants de se différencier de leurs concurrents en proposant des produits uniques, meilleurs ou moins chers… ou juste celui qui était disponible. Le marché ouvre en effet très tôt le matin, pour fermer très tard le soir, toute la semaine. Aucune excuse pour ne pas aller y faire un tour, même si ce n’est pour rien acheter.

Le marché de Tachkent est très coloré, que ce soit les produits vendus ou les passants.

Le marché de Tachkent est très coloré, que ce soit les produits vendus ou les passants.

Ici, on vend des tapis. Les conduites de gaz, même à Tachkent, sont suspendues comme des fils électriques.

Ici, on vend des tapis. Les conduites de gaz, même à Tachkent, sont suspendues comme des fils électriques.

Ce qui est marquant dans ce marché, c’est qu’on y est toujours à l’aise, la foule ne nous « écrase » jamais, contrairement aux souks des médinas en Afrique du Nord (on se souvient de la Médina de Marrakech par exemple). Les rues sont ici larges et propres, caractéristiques d’un climat bien différent. Tout cet espace permet à chacun d’avoir la place qu’il faut pour regarder, tâter, parler, de vivre. Et c’est normal.

Photos du Bazar de Tchorsou

Le marché de Tachkent est en plein centre-ville.

Le marché de Tachkent est en plein centre-ville.

La remorque jaune que l'on voit est un débit de kvass, une boisson fermentée populaire dans toute l'ancienne Union Soviétique.

La remorque jaune que l’on voit est un débit de kvass, une boisson fermentée populaire dans toute l’ancienne Union Soviétique.

On vend à même le sol des tissus. C'est vrai que les rues sont tellement propres en Ouzbékistan qu'on peut se le permettre!

On vend à même le sol des tissus. C’est vrai que les rues sont tellement propres en Ouzbékistan qu’on peut se le permettre!

Si vous regardez dans le magasin à gauche, on note que les bisounours sont connus aussi en Ouzbékistan. Juste derrière, une construction moderne qui reprend les codes de l'architecture traditionnelle, avec les piliers caractéristiques.

Si vous regardez dans le magasin à gauche, on note que les bisounours sont connus aussi en Ouzbékistan. Juste derrière, une construction moderne qui reprend les codes de l’architecture traditionnelle, avec les piliers caractéristiques.

Quand on vous dit que Coca-Cola est la marque la plus connue du monde!

Quand on vous dit que Coca-Cola est la marque la plus connue du monde!

Des arbres donnent un peu d'ombre aux passants. On notera l'absence totale de feuilles d'arbres par terre, c'est nickel.

Des arbres donnent un peu d’ombre aux passants. On notera l’absence totale de feuilles d’arbres par terre, c’est nickel.

Toujours des vendeurs ambulants, même à l'intérieur. Notez les superbes chaussettes de la vendeuse.

Toujours des vendeurs ambulants, même à l’intérieur. Notez les superbes chaussettes de la vendeuse.

Ce coté là du marché est reservé aux fruits et légumes.

Ce coté là du marché est reservé aux fruits et légumes.

On trouve toutes sortes de produits, aussi colorés que les acheteurs.

On trouve toutes sortes de produits, aussi colorés que les acheteurs.

A gauche, l'entrée du dôme, à droite, à l'intérieur.

A gauche, l’entrée du dôme, à droite, à l’intérieur.

Il faut pouvoir s'y retrouver, avec tant de produits en vente. Vous remarquerez qu'il n'y a aucune signalétique, pas de prix, rien.

Il faut pouvoir s’y retrouver, avec tant de produits en vente. Vous remarquerez qu’il n’y a aucune signalétique, pas de prix, rien.

On note qu'un peu partout on peut lire Elga Xizmat! Si je ne m'abuse, c'est le nom de l'agence qui contrôle les marchés.

On note qu’un peu partout on peut lire Elga Xizmat! Si je ne m’abuse, c’est le nom de l’agence qui contrôle les marchés.

Infos Utiles

Localisation du Bazar de Tchorsou


A découvrir aussi

Commentaires
Lire les articles précédents :
A la découverte de la ville de Montpellier
A la découverte de la ville de Montpellier

Un climat clément, près de la mer, à 3h de TGV de Paris. Un centre-historique, de vieux monuments, mais aussi...

Fermer