Marché de la reconstitution historique de Pontoise

Un bon voyageur aime découvrir de nouveaux endroits, de nouvelles personnes, de nouvelles cultures. Quand on voyage, on peut le faire en allant de point A à point B, mais aussi de temps A à temps B, de faire un voyage dans le temps, même imaginaire.

La reconstitution historique permet de recréer une période déterminée de l’Histoire, de revivre une époque. C’est sans doute le meilleur moyen pour comprendre comment fonctionnaient les gens, de mettre en images réalistes ce à quoi avaient pu ressembler nos ancêtres. De nombreux passionnés se retrouvent ainsi périodiquement pour acheter à des artisans les objets leur permettant de faire « comme dans le temps ». Je vous propose de faire un voyage dans le temps avec moi, en visitant le marché de l’Histoire de Pontoise, en région parisienne.

Une partie de la Halle Saint Martin, occupée par le marché

Une partie de la Halle Saint Martin, occupée par le marché

Poteries en tous genres

Poteries en tous genres

Voyage dans le temps

Je ne vous cache pas que j’adore voyager, géographiquement bien sûr, mais encore plus dans le Temps. Malheureusement, il n’est plus possible aujourd’hui d’aller voir comment ça se passait pendant l’Empire Romain ou d’aller prendre un pot dans une auberge gauloise. Mais si on fait partie d’un groupe d’autres passionnés, on peut tenter de recréer un peu de ces temps jadis. L’intérêt est double: assouvir sa curiosité, mais aussi faire progresser l’Histoire et l’Archéologie, par l’expérimentation. Pontoise, à portée de RER, propose deux fois par an un grand marché, où se réunissent de nombreux artisans spécialisés en reconstitution historique. J’y suis allé pour ma part sans but précis autre que la découverte. Je ne sais pas vraiment quel genre de personnes fréquentent ce marché, ni vraiment ce qu’on y trouve.

Stand de vêtements médiévaux

Stand de vêtements médiévaux

Vaisselle de bois

Vaisselle de bois

Halle Saint-Martin

Le marché à lieu dans un grand centre d’exposition à Pontoise, la Halle Saint Martin. Première impression quand on arrive : c’est étrange d’abriter un marché de ce genre dans un centre moderne, ça ne fait pas très « ancien », mais passons, sur notre droite on aperçoit quelques tentes à l’air libre avec des stands, qu’on pourra visiter en fin de visite. On paye à l’entrée, et nous pénétrons enfin dans l’enceinte. Ma première impression est de me retrouver dans une caverne d’Ali Baba géante, avec des stands tous plus intéressants les uns que les autres. En regardant un peu le public, je constate qu’il y a vraiment un peu de tout, que ce soit homme, femme, enfant, vieux… mais aussi un public auquel je n’avais pas forcément pensé. Je parle des fans de Metal, de Hard-Rock d’un coté, venus chercher sans doute des « trucs médiévaux » qui font bien en décoration dans leur chambre, et des adolescents fans de mode, venus à la recherche de fringues originales. Pourquoi pas!

A gauche, des filles à la mode, derrière, un stand de dessins historiques

A gauche, des filles à la mode, derrière, un stand de dessins historiques

Beaucoup des vêtements vendus sont tout à fait portables au 21e siècle

Beaucoup des vêtements vendus sont tout à fait portables au 21e siècle

Marché médiéval?

Après un rapide tour d’horizon, je m’aperçois que cette foire de reconstitution historique est dominée, très largement, par le Moyen-âge, et même plus précisément par le bas Moyen-âge. C’est l’époque des chevaliers en armure, des ménestrels et des troubadours, des châteaux-forts et des croisades. J’aime beaucoup cette période, mais quand on aime l’Antiquité comme moi, on ne peut que trouver ce marché incomplet. Très peu de Romains, très peu de Renaissance, très peu de Lumières et encore moins de Gaulois. Par contre, le Moyen-âge! C’est à un tel point déséquilibré qu’on ferait mieux d’appeler ce marché de « Marché Médiéval », ça aurait le mérite d’être beaucoup plus clair.

Troubadours et danseurs

Troubadours et danseurs

L'association Gladius Scutumque, présentant différents vêtements romains.

L’association Gladius Scutumque, présentant différents vêtements romains.

J’ai donc eu un goût d’inachevé, de ne pas avoir vu ce que j’aurai aimé voir. Mais il serait injuste de dire que je suis venu perdre mon temps. D’une part, certains stands sortaient tout de même des classiques vendeurs d’épées moyenâgeuses et autres vêtements féminins de la même époque. Il y avait par exemple un grand stand de cuisine antique. On pouvait également se reposer à la Taverne du marché, où l’on pouvait boire quelques boissons d’époque. A un moment, nous avons pu voir l’association Gladius Scutumque, des reconstituteurs de l’Empire Romain présenter l’art et la manière de se draper dans une toge romaine. Nous avons également pu voir quelques vendeurs de vêtements du 18ème ou 19ème siècle, quelques rares stands « Renaissance » également. Le reste, c’est simple, c’est le Moyen-âge.

Stand de cuisine antique

Stand de cuisine antique

Meubles médiévaux

Meubles médiévaux

Un marché d’artisans

Ce qu’on appréciera dans un tel marché, c’est l’engouement des artisans, fiers de présenter leurs oeuvres, faites de leurs mains. Quand on parle d’industrialisation, de délocalisations, ça fait plaisir, et pas qu’un peu, de voir des gens qui produisent eux-même des objets de très grande qualité! Je retiens notamment ce couple de Slovènes, qui fabriquent dans les règles de l’Art et de la reconstitution historique de superbes chaussures, faites à la main. De nos jours, où la tradition bottière se perd, où la moindre paire de chaussures de marque fabriquées en usine peuvent coûter plusieurs centaines d’euros, ça fait plaisir de voir des artisans qui font du sur mesure et entièrement à la main! Certaines chaussures sont d’ailleurs terriblement actuelles, et pourtant faites en respectant les canons médiévaux. Pour ceux qui peuvent, je conseille : NP Historical Shoes. C’est ce genre de pépite qu’on peut trouver dans un tel marché, qui n’est au final qu’une variante d’une grande foire d’artisanat.

Détail d'un fauteuil en bois

Détail d’un fauteuil en bois

Vendeur d'épées.

Vendeur d’épées.

Il y avait également un groupe bien bruyant, qui passait un peu partout : des joueurs et des danseurs de musique! Très agréable, leur musique était très entraînante. Sympa aussi leur « déguisement » :) On a pu, le temps d’une musique, se croire dans un ancien château-fort, entouré de vêtements du Moyen-âge, d’armuriers en tous genres et de vendeurs de chausses! Mais comme partout, tous les artisans ne se valent pas. J’ai trouvé de très bons travaux, fidèles à ce que l’on peut voir dans les musées ou aux meilleures suppositions archéologiques, mais j’ai également trouvé du grand n’importe quoi, limite si ce n’était pas écrit « made in china » dessus… sans doute pour des rôlistes grandeur nature qui font de l’Héroic Fantasy, où le souci de réalisme historique n’a aucune importance.

Chaudrons et armures

Chaudrons et armures

Certains stands poussent le souci du détail à être également typés Moyen-âge

Certains stands poussent le souci du détail à être également typés Moyen-âge

Tissus, cuir et matières premières

Pour ceux qui aiment faire eux-mêmes les objets, il y avait également des vendeurs de matière première bien sûr. Des tissus en lin, du cuir, des clous, tout ce qu’il faut pour réaliser soit même le vêtement ou le sac « archéo-compatible ». A l’extérieur du Hall, nous pouvions également trouver d’autres stands, semblables à ceux du Hall. On retiendra la vendeuse de tentes, le boulanger, les boucliers. Fans de Moyen-âge, venez à Pontoise, vous serez entièrement satisfaits. Talentueux du bricolage qui rêvent de faire eux-même les objets, vous trouverez pratiquement tout ce qu’il faut. Amateurs d’autres périodes, vous resterez par contre sur votre soif. Sans doute que ça s’améliorera, à moins que la demande du public soit si disproportionnée, même si j’ai du mal à y croire… Une bonne évolution serait de s’inspirer de la Foire Médiévale d’Aljubarrota au Portugal, qui m’a laissé un souvenir impérissable.

Photos du marché de la reconstitution historique de Pontoise

Quelques costumes, regroupant plusieurs époques.

Quelques costumes, regroupant plusieurs époques.

Des tentes, plantées dehors, avec des stands

Des tentes, plantées dehors, avec des stands

Vendeur de cornes!

Vendeur de cornes!

De nombreux stands proposaient des médailles, des amulettes et autres petits pendentifs et bijoux

De nombreux stands proposaient des médailles, des amulettes et autres petits pendentifs et bijoux

Ici, on vend des tentes, faites à la main

Ici, on vend des tentes, faites à la main

Je trouve l'ambiance extérieure plus agréable, permettant une plus grande immersion!

Je trouve l’ambiance extérieure plus agréable, permettant une plus grande immersion!

Quelques boucliers

Quelques boucliers

On trouvait vraiment de tout, en ce qui concerne le Moyen-âge

On trouvait vraiment de tout, en ce qui concerne le Moyen-âge

Objets en bois. A gauche, des lanternes.

Objets en bois. A gauche, des lanternes.

Gros plan sur une fille habillée à la médiévale

Gros plan sur une fille habillée à la médiévale

Infos Utiles

Localisation du Parc des Expositions Saint-Martin


A découvrir aussi

Commentaires
Lire les articles précédents :
Quartiers modernes de Marrakech : Guéliz et Hivernage
Quartiers modernes de Marrakech : Guéliz et Hivernage

Marrakech, loin des clichés de carte postale, est également une ville moderne, disposant de tous les équipements qui en font...

Fermer