Fontaine de Trevi : Rome et son Art Baroque

Fontaine de Trevi : Rome et son Art Baroque

Voir aussi :

Les romains vouaient un culte à l'eau. Il suffit de se rappeler des fontaines et des aqueducs construits par les romains, qui pouvaient passer des heures quotidiennement aux thermes.

Le culte de l’eau

L’eau était omniprésente dans la Ville Éternelle, pour qui elle était vitale : elle apportait la salubrité et la fraîcheur, si importantes dans les villes du sud. La tradition de l’eau est toujours d’actualité plusieurs siècles plus tard dans la Ville des Papes, avec de nombreuses fontaines, à chaque coin de rue. Clément XII, pape de 1730 à 1740, commanda la construction de celle qui allait devenir la plus célèbre et monumentale de toutes les fontaines de Rome : la fontaine de Trevi.

Fontaine de Trevi

Fontaine de Trevi

Statues de la fontaine romaine

Statues de la fontaine romaine

C’est un passage quasi obligé lorsque l’on vient à Rome, cette fontaine. On l’a voit au bout d’une rue, dans le quartier (rione) de Trevi. La fontaine est monumentale, superbe, sur une place, la place de Trevi, Piazza di Trevi. La place, par rapport à la fontaine, semble toute petite! Les photos sont du mois de mars, est regardez : il y a foule. Si vous voulez revenir un jour à Rome, il faut jeter une pièce de monnaie dans la fontaine. Et oui, c’est de là que vient la tradition, reprise aux quatre coins du monde. Cette tradition a du bon : c’est un million d’euros qui sont récoltés chaque année dans la fontaine, et qui sont donnés aux institutions de charité de la Ville. A proximité, nous avons deux églises… forcément, nous sommes à Rome! Il s’agit de l’église de Santi Vincenzo e Anastasio a Trevi, qui donne sur la place, et de l’église de Santa Maria in Trivio, sur la place des Crociferi, juste à coté. Le nom de Trevi est probablement issu d’ailleurs des trois rues (trivium en latin ou tre vie en italien) qui convergeaient vers la place des Crociferi.

La place est finalement assez petite en comparaison à la fontaine

La place est finalement assez petite en comparaison à la fontaine

Fontaine Baroque

L’antique tradition de finir un aqueduc par une fontaine monumentale a été ressuscitée à la Renaissance, qui porte du coup très bien son nom. C’est dans cette optique, que le pape Nicolas V, en 1453, renouvela l’antique aqueduc romain, l’Aqua Virgo, qui du coup voit son nom traduit en italien, l’Acqua Vergine actuel. Plus tard, en 1629, Urbain VIII demande à Le Bernin d’étudier une nouvelle fontaine, mais la mort du pape ne permettra pas de donner suite au projet. Il faudra attendre un siècle pour que le projet soit repris.

Au centre, le dieu Océan

Au centre, le dieu Océan

Clément XII, qui était presque aveugle et paralysé, avait,  comme ses prédécesseurs, le goût pour les Arts et la Culture. Il continua les travaux d’embellissement de Rome, avec cette extraordinaire fontaine, commandée en 1732 à Nicola Salvi, sculpteur et architecte. Il ne verra malheureusement pas la fin des travaux, ni même Salvi, tout les deux morts avant 1762, date de l’inauguration de la fontaine. C’est Niccolo Pannini qui achèvera ces travaux titanesques, longs de 30 ans. La fontaine, adossée au palazzo Poli, venait remplacer une fontaine beaucoup plus modeste située au même endroit.

La fontaine est monumentale

La fontaine est monumentale

La fontaine, de style baroque, est haute de 26 mètres, pour une largeur de 20 mètres. La façade sur laquelle est adossée la fontaine, en forme d’arc de triomphe, est une œuvre de classicisme. Il « parait » que Salvi s’est beaucoup inspiré des projets de Le Bernin pour créer la Fontaine de Trevi, ce que le style de la fontaine semble également confirmer. On peut admirer, au centre, le dieu Océan, sculpté par Pietro Bracci, accompagné de chevaux marins et de ses fidèles tritons. Si on regarde bien, on voit que d’un coté de la fontaine, le cheval est paisible, tandis que de l’autre, il est agité : ils nous montrent les deux états de la mer, la tempête ou le calme. De chaque coté du dieu, deux statues, une représentant l’Abondance, et l’autre la Salubrité. Au dessus de ces statues, des bas reliefs illustrant l’origine romaine de l’aqueduc, avec Agrippa, le grand constructeur romain de l’empereur Auguste d’un coté, et de l’autre « Trivia », la vierge qui indiqua l’emplacement de la source pour l’aqueduc, d’où le nom. Au dessus, sur la balustrade, quatre statues, représentant chacune une saison. Dominant l’ensemble, le blason du pape Clément XII.

Blason du pape Clément XII

Blason du pape Clément XII

Quel dynamisme, quelle composition dramatique, quelle force dans ces statues! Nous sommes bien là en présence de baroque, dans toute sa splendeur. Le film de Fellini, la Dolce Vita, a permis de mondialiser ce chef d’oeuvre de l’architecture et de la sculpture romaine, merci à lui! Décidément, on adore cette ville.

Photos de la Fontaine de Trevi

Murs et volets colorés

Murs et volets colorés

Petites anges de Santi Vincenzo e Anastasio a Trevi

Petites anges de Santi Vincenzo e Anastasio a Trevi

Deux anges dans un coin de la place de Trevi…

Deux anges dans un coin de la place de Trevi…

Même en mars, la place de Trevi est remplie!

Même en mars, la place de Trevi est remplie!

Au fond, on peut voir l'église de Santa Maria in Trivio

Au fond, on peut voir l’église de Santa Maria in Trivio

Un triton et son cheval marin

Un triton et son cheval ailé marin

Infos Utiles


A découvrir aussi

Commentaires
Lire les articles précédents :
Photos du Tibre et de ses ponts, fleuve de Rome
Photos du Tibre et de ses ponts, fleuve de Rome

Pour la Rome Impériale, le Tibre avait un rôle fondamental de liaison avec le port d'Ostie. Aujourd'hui, c'est le plaisir...

Fermer