Faire du vélo à Amsterdam : meilleur moyen de transport néerlandais

Faire du vélo à Amsterdam : meilleur moyen de transport néerlandais

Voir aussi :

Il parait qu’Amsterdam est une des villes où il fait bon vivre, avec une qualité de vie hors du commun. Une des principales raisons réside, à mes yeux, dans l’usage de la bicyclette, utilisée par pratiquement tout le monde à Amsterdam.

Le vélo et Amsterdam

En utilisateur quotidien et convaincu de la petite reine, je me devais d’aller voir tous ces cyclistes hollandais de plus près. Je reviens de la capitale des Pays-Bas avec plein d’expériences, qui font réfléchir sur au final, quel est la meilleure ville pour habiter ? Une ville où ce moyen de transport écologique et sportif possède une telle importance est forcément une ville où il fait bon vivre, bien aidée il est vrai par le relief du pays, l’un des plus plats du monde.

On accroche le vélo comme on peut au pont

On accroche le vélo comme on peut au pont

Tas de vélos par terre. On stationne comme on peut.

Tas de vélos par terre. On stationne comme on peut.

TGV Paris-Amsterdam

Pour aller à Amsterdam de Paris, rien de plus facile : on prend le TGV à Gare du Nord, et c’est direct ! On arrive tout de suite en centre-ville, à la Centraal Station. Et la première chose que l’on voit, une fois passé l’émotion des premières fois, c’est des vélos. Il y en a partout, on ne m’avait pas menti. Il y a 600 000 vélos à Amsterdam en 2010 ! Si on sait que la population amstellodamoise est de presque 800 000 personnes, on voit bien l’importance de ce moyen de transport dans les habitudes de la ville ! Mais il faut dire également que tout ceci n’est pas le fruit du hasard, et si la capitale néerlandaise est conquise par la petite reine, c’est parce que des conditions propices à son développement sont présentes à Amsterdam comme nulle part ailleurs.

Tranche de vie amstellodamoise

Tranche de vie amstellodamoise

La ville est couverte de pistes cyclables, pas forcément aussi bien indiquées

La ville est couverte de pistes cyclables, pas forcément aussi bien indiquées

Le pays plat

Tout d’abord, c’est plat. Les Pays-Bas, c’est peut-être le pays le plus plat du monde ! Pas de collines venant fatiguer le cycliste du dimanche, pas de pentes ni de dénivelés à grimper. Un coup de pédale, et hop, nous voilà propulsés sur des kilomètres ou presque. Dans de telles conditions, c’est clair que c’est plus simple de débuter en vélo. Ensuite, la deuxième condition propice au développement de ce moyen de transport, ce sont les canaux. En effet, les canaux permettent de n’avoir des voitures que dans un seul sens, on ne risque jamais de se retrouver avec une automobile de face, sauf sur les rues à sens interdit mais autorisées aux cycles.

Les amstellodamois sont très inventifs en matière de stationnement

Les amstellodamois sont très inventifs en matière de stationnement

Les vélos n'ont pas de sens interdits

Les vélos n’ont pas de sens interdits

Ces deux conditions, associées au besoin de se déplacer sur des distances trop courtes pour prendre la voiture mais trop longues pour aller à pied, on fait tout le succès que l’on connait du vélo à Amsterdam. J’ajouterai bien sûr que la municipalité y est aussi pour quelque chose, en ayant favorisé la bicyclette : création de pistes cyclables, omniprésentes, restrictions de la circulation automobile, code de la route favorable aux deux roues, création de nombreux parkings à vélos. Dans cette ville, les ordres de priorité sont simples : tout d’abord le vélo, ensuite le piéton, et seulement après arrive la voiture. D’ailleurs, une anecdote concernant la bicyclette, très révélatrice : savez-vous pourquoi on surnomme la bicyclette de « petite reine » ? Tout simplement parce que la reine des Pays-Bas est une fervente utilisatrice de notre destrier à deux roues ! Lorsque l’exemple vient d’en haut, il est bien sûr beaucoup plus facile de mettre tout le monde au vélo, toutes les couches sociales, tous les âges.

Un parking pour vélos, à l'Openbare Bibliotheek Amsterdam, la bibliothèque d'Amsterdam

Un parking pour vélos, à l’Openbare Bibliotheek Amsterdam, la bibliothèque d’Amsterdam

Le panier de ce vélo est une simple caisse en bois

Le panier de ce vélo est une simple caisse en bois

Santé et vélo

Je suis fan de vélo, et ça se voit, et cette ville m’a montré ce que le vélo permet de meilleur dans un contexte urbain. Les néerlandais sont du coup plus sveltes en moyenne que les populations non pratiquantes de vélo, en meilleure santé, la ville, débarrassée de son trafic routier automobile est moins polluée et moins bruyante. Mais on aurait tort de croire que tout est idyllique, je pense que si vous regardez les photos de vélos à Amsterdam que j’ai prises, vous vous rendrez vite compte que malheureusement, tout n’est pas parfait.

Vélos éparpillés autour d'un arbre

Vélos éparpillés autour d’un arbre

Comment je fais si je veux retirer la bicyclette du milieu?

Comment je fais si je veux retirer la bicyclette du milieu?

Problèmes de circulation

Ce manque de perfection est principalement lié à son succès, tout simplement. L’énorme quantité de vélos circulant provoque également des besoins gigantesques en pistes cyclables (même avec plus de 400 kms de pistes !), en stationnements et en vigilance : chaque année, de très nombreux vélos sont volés à Amsterdam. C’est sans doute pour ça qu’il est rare de voir un vélo de bonne qualité « dormir » dans les rues d’Amsterdam. Les hollandais se soucient peu de leur aspect (il n’y a qu’à penser aux hollandais venant sur les plages du sud, en chaussettes et sandales…), et n’ont pas de problèmes à circuler avec une bicyclette toute défoncée, rouillée, esquintée. Tant que ça roule, c’est l’essentiel. Nul besoin d’un dérailleur Shimano dernier cri ou d’un VTT de luxe. Une simple bicyclette de grand-mère suffit amplement. Du coup, si on se fait voler son vélo, c’est tout de même à relativiser, on n’aura pas perdu grand-chose…

Il parait que c'est interdit de stationner son vélo…

Il parait que c’est interdit de stationner son vélo…

Indication au sol de piste cyclable

Indication au sol de piste cyclable

Quand on voit le stationnement absolument anarchique des vélos amstellodamois, on voit bien que c’est vraiment la débrouille la plupart du temps. Il y a ceux qui jettent leur vélo nonchalamment sur un tas de vélos, ceux qui attachent comme ils peuvent leur monture au pont, risquant même de le faire tomber dans le canal, ceux qui ne respectent pas les interdictions de stationnement… bref très souvent, c’est infernal pour trouver un poteau autour duquel on peut passer son antivol, nécessairement robuste à cause des voleurs de vélos. C’est pour moi le principal problème, vite estompé si on songe qu’on est pas obligés non plus de stationner en plein centre-ville, pour ceux qui vivent et travaillent à Amsterdam, les habitudes de stationnement sont bien ancrées, et n’ont pas à retirer une dizaine de vélos de sur le leur pour pouvoir rentrer à la maison en général.

De nombreux points d'attache pour vélos sont présents dans toute la ville

De nombreux points d’attache pour vélos sont présents dans toute la ville

Les vélos stationnés tombent souvent, poussés par le vent

Les vélos stationnés tombent souvent, poussés par le vent

L’autre souci d’un si grand nombre de vélos est encore plus bête : les embouteillages ! On est obligés de se caler sur le plus lent des vélos, tant qu’on ne peut pas dépasser. Lorsqu’on fonctionne au muscle, c’est parfois très frustrant de devoir se limiter, limite de freiner. En revanche, on peut se rattraper sur les feux rouges, j’ai vu de mes yeux des amstellodamois utiliser leur sonnette pour que les piétons s’écartent de leur chemin sur un passage piéton, alors que le feu était rouge ! D’ailleurs, au chapitre de la sécurité, ce qui montre bien à quel point le vélo est ici roi, on voit rarement des gens avec un casque sur la tête, et encore moins avec un gilet fluo réfléchissant, et ne parlons même pas des protections anti-pluie, j’en ai juste vu aucune…. Les accidents de vélo arrivent en effet assez rarement, les voitures faisant ici beaucoup plus attention à la circulation des cycles que dans une ville comme Paris. Il a été par ailleurs prouvé que plus le nombre de vélos est important dans une ville, moins il y a d’accidents les concernant ! Pour Amsterdam, avec autant de vélos, on déplore en moyenne 6 morts par an… Il faut dire également que de très nombreux dos d’ânes sont présents dans les rues d’Amsterdam, obligeant les automobilistes à ralentir et respecter les limites de vitesse.

Les dos d'âne sont nombreux à Amsterdam

Les dos d’âne sont nombreux à Amsterdam

Une rue d'Amsterdam, et ses éternels vélos

Une rue d’Amsterdam, et ses éternels vélos

Types de vélos

Des vélos, il y en a pour tous les goûts : des roses, des jaunes, à poids, des tandems, des vtt, des vélos de ville, des vélos « porteurs » dans lesquels on peut mettre ses enfants… j’ai découvert plein de nouveaux cycles bien farfelus mais au final très utiles. Les vélos les plus chers, seulement en boutiques ou dans les parkings privés des immeubles, on ne risque bien sûr pas de mettre son bijou dans la rue. Au quotidien, c’est quand même les vélos déglingués qui dominent dans cette ville, capitale des Pays-Bas, qui peut désormais être fière d’une nouvelle statistique : en 2010, pour la première fois, le nombre de déplacements à Amsterdam est plus important en vélo qu’en voiture ! Les meilleures villes françaises n’atteignent pas 10% de déplacements à vélo, à titre de comparaison.

Derrière, un vélo pour transporter des objets divers

Derrière, un vélo pour transporter des objets divers

Un des nombreux vélos décorés de la ville

Un des nombreux vélos décorés de la ville

Le vélo à Amsterdam est sans doute le point positif de cette ville, si un jour on voulait y vivre. Par contre, les points bloquants sont trop nombreux, propres à une ville du Nord, et qui m’empêchent de rêver d’Amsterdam la nuit, comme la pluie, le froid, le manque de lumière. Bref, ce qui fait que les hollandais se retrouvent chaque été dans le sud de l’Europe :)

Photos de vélos à Amsterdam

Dos d'âne en pavés

Dos d’âne en pavés

Des vélos pour toute la famille

Des vélos pour toute la famille

Tous les modèles de vélo sont présents dans la ville

Tous les modèles de vélo sont présents dans la ville

Les vélos sont partout, stationnés même entre les voitures

Les vélos sont partout, stationnés même entre les voitures

Infos Utiles


A découvrir aussi

Commentaires
Lire les articles précédents :
Abbaye de Saint-Savin : patrimoine mondial de l’humanité
Abbaye de Saint-Savin : patrimoine mondial de l’humanité dans la Vienne

On est toujours surpris par de nouvelles découvertes, de nouveaux paysages, de nouvelles cultures, comme je l’ai été en découvrant...

Fermer